Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Chant choral et danses assises

La musique à Samoa fait partie intégrante de la vie quotidienne et les deux parties séparées politiquement partagent le même héritage. La voix prédomine sous forme de chant choral mais il existe également quelques instruments: des percussions, des conques et des flûtes. Des chœurs spéciaux sont formés lors de certaines occasions et de nouvelles chansons sont composées pour celles-ci. Les chanteurs, hommes, femmes ou groupes mixtes, sont assis par terre et forment une ou plusieurs lignes circulaires autour du dirigeant. Traditionnellement accompagnés de quelques percussions, ces chants sont aujourd’hui soutenus par des guitares. Les pratiques les plus courantes sont des danses de groupe. Dans le ma’ulu’ulu, des femmes (et parfois des hommes) sont assis ou accroupis en lignes et font les mêmes mouvements synchrones, tout en chantant en chœur.  Le sasa est également une danse de groupe mixte mais sans paroles et aux mouvements rapides. Ceux-ci sont soit abstraits, soit représentent des activités de la vie quotidienne comme la préparation du kava ou le coupage de l’herbe avec une machette et sont effectués avec le haut du corps. Comme le montrent les enregistrements de Lucia et Ad Linkels en 1982, les traditions étaient toujours bien présentes mais il existe également des musiques plus modernes, des fanfares…

Danse traditionnelle sasa (Lumanai o samoa sasa- We are Samoa Festival 2008)

Polynésie