Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 16 janvier 2018

Chants et danses du Swaziland – la célébration de l’unité

Princesse Sikhanyiso Dlamini au Reed Dance Festival - Swaziland 2006 - photo d'Amada44 via https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Princess_Swaziland_014.jpg

La musique est fortement liée à la défense de l’identité traditionnelle des Swazi et de la dynastie qui règne sur eux. Les principaux événements rituels sont Incwala, une fête d’un mois célébrant la nouvelle récolte, durant laquelle on insiste sur la place du roi à la tête de la nation, et Umhlanga, la danse du roseau, qui rassemble les filles célibataires et sans enfants dans une série de travaux, de rites et de danses collectifs sous l’égide de la reine-mère.

La musique des Swazi est essentiellement vocale, parfois accompagnée de battement de mains. On rencontre quelquefois des percussions mais les instruments mélodiques sont extrêmement rares, bien qu’ils soient utilisés couramment dans les musiques non-traditionnelles du pays. Ils sont de plus en plus intégrés à la pratique musicale notamment soliste, mais uniquement dans des contextes informels, en dehors de tout usage cérémoniel.

Le Swaziland est une société principalement rurale, qui a développé une musique populaire originale, aujourd’hui concurrencée par les musiques modernes de la région. Les habitants des campagnes ont accumulé un important répertoire de chansons, interprétées soit durant les réunions et cérémonies familiales, soi pour le divertissement personnel. Elles sont accompagnées de divers instruments tels que l’arc musical (de plusieurs types, dont l’arc à résonateur makhweyane comparable au berimbau brésilien), vièle ou violon, monocorde sikhelekhele, guimbarde sitolotolo, guitare. (BD)

Reed dance, Swaziland cultural activity
Swaziland culture and people - Reed dance ceremony
Swaziland - Reed dance for King Mswati III

Afrique australe