Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 9 juin 2016

Corrido, l’art de raconter des histoires en chansons

Le corrido est une forme de ballade mexicaine racontant des légendes anciennes, les histoires de héros ou criminels, des récits d’amour et de couples, souvent de manière très journalistique. Il est né au 19e siècle dans un territoire englobant le Mexique et de grandes parties du sud des Etats-Unis qui étaient habités par des populations d’origine mexicaines. Ces corridos s’inspirent des romances espagnoles et des légendes européennes. C’est au moment de la guerre d’indépendance du Mexique (1810-1821) et surtout lors de la Révolution Mexicaine (1910-1921) que le style est devenu populaire et plus épique. Par son contenu, il est l’expression de l’identité nationale et a longtemps servi de moyen d’éducation et d’information, parfois même de subversion, avant l’arrivée en masse des médias. Le texte est plus important que la musique, qui est jouée avec des rythmes constants, proches de la valse ou de la polka. Contrairement aux rancheras, les corridos ne sont pas destinés à la danse mais existent pour raconter des histoires. Depuis le début des années 1970, un sous-genre est né: le narcocorrido. Celui-ci parle plus spécifiquement du trafic de drogue et de ses héros, embellissant parfois des histoires assez horribles. La série Breaking Bad a d’ailleurs inspiré des musiciens qui ont composé un corrido racontant l’histoire des personnages. (ASDS)

Los Cuatesones - Corrido del General Francisco Villa
Los Palomares Del Bravo - El Corrido De Pablo Acosta
Los Tigres Del Norte - La Bala
Los Cuates de Sinaloa – Negro y azul (le corrido de "Breaking Bad")

Amérique centrale