Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Flûtes de pan, le son du bambou

Les musiques traditionnelles des Îles Salomon font grand usage des instruments de bambou et notamment des flûtes de pan pour lesquelles elles sont renommées. Pour les diverses populations de l’archipel, elles étaient autrefois l’accompagnement obligatoire de nombreuses cérémonies rituelles mais aussi de beaucoup d’événements sociaux. La musique des Are’are qui vivent sur les îles de Marau, Guadalcanal et surtout de Malaita a particulièrement bien été documentée par Hugo Zemp, chercheur au CNRS, qui a réalisé de nombreux enregistrements dans les années 1970 (ainsi qu’un documentaire, Tailler le bambou). La tradition a depuis beaucoup décliné, en grande partie sous la pression des missionnaires qui ont œuvré à la destruction des cultes et des pratiques ancestrales.

 

Les diverses formes de flûtes de pan et leur jeu étaient auparavant très codifiés, principalement dans leur utilisation rituelle et chaque population possédait un ou plusieurs types propres d’instruments, différant selon le nombre de flûtes, leur disposition, leur accordage. Elles étaient le plus souvent jouées en ensembles comptant parfois plus de vingt musiciens, et étaient jouées, selon les circonstances, assis en rang, debout immobiles ou bien encore en dansant.

 

L’usage des flûtes de pan et des percussions de bambou qui les accompagnaient parfois connaît une résurgence au sein des musiques pop contemporaines, où elles se mêlent aux guitares et ukulélés des « bamboo bands ». Le groupe Narasirato poursuit lui une version plus traditionnelle de la musique des Are’are de Malaita. (BD)

'Are'are Music - PREVIEW
Narasirato in Honiara // Solomon Islands
Pan Pipers from Santa Isabel, Solomon Islands
Komuhauru Panpipe Band - Solomon Islands

Mélanésie