Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Le passé révolu d’Istanbul: chansons urbaines en 78 tours

Au 19e siècle, parallèlement à des compositions classiques, se développe dans les nightclubs gazino tenus par les Grecs et les Arméniens un style plus léger, hybride entre la musique de cour et la musique populaire. Au début du 20e siècle, l’apparition des enregistrements sur disques 78 tours a permis de garder une trace de ces musiques urbaines de l’époque. Trois styles se détachent: şarki, kanto et gazel. Le şarki est une composition chantée, sur un tempo rapide, issue de la musique classique ottomane. Sadettin Kaynak est un compositeur qui a écrit beaucoup de chansons dans ce style. Le kanto est dérivé du mot italien « canto » et est également chanté. C’est une composition urbaine qui puise ses influences dans la musique populaire. Le gazel est une improvisation libre, chantée, mettant en valeur les émotions. L’écoute de ces disques nous renvoie à un monde révolu mais qui vit toujours via les enregistrements.

Sadettin Kaynak - Hicran-ı elem (1932)
Yozgatlı Hafız Süleyman Bey - Ben nasıl ah etmeyeyim
Fahriye Hanım - Ağam olasan Ömer
Lale Hanım - Sarı saçların
Bayan Neriman - Kara kız kantosu
İbrahim Özgür - Mavi kelebek

Proche-Orient