Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Le sanjo, mélodies éparses

Le sanjo est un style musical interprété par un instrument soliste, accompagné par une percussion, généralement le janggu, un tambour en forme de sablier. Comme dans le pansori, le percussionniste crie également des encouragements, des exclamations appelées chuimsae, tout au long de la performance. Le sanjo est une suite musicale à l’origine destinée à la cithare gayageum, mais son principe a été étendu pour pouvoir faire intervenir n’importe quel autre instrument traditionnel coréen.

 

Le sanjo aurait été formalisé à la fin du XIXème siècle et possède des liens avec d’autres formes musicales comme le sinawi et le pansori, avec qui il partage des origines dans les rituels chamaniques.

 

L’interprétation du sanjo est assez libre et les compositions laissent une place importante au talent d’improvisation des interprètes. La plupart des pièces ont en commun une accélération progressive du rythme, depuis une introduction très lente jusqu’à un final au tempo souvent échevelé. (BD)

황병기 - 가야금 <침향무(沈香舞)
Kim Hyelim in Helsinki - daegeum performance 대금 – 요천순일지곡
진윤경/ 박범훈류 피리산조( piri sanjo/ Jin, yun-kyong)
Gayageum Sanjo(가야금 산조) Solo
Kim Byong-ho - Kayagum Sanjo Improvisation
Korean Traditional Music - Kayagum Sanjo Variation (Filmed in 1966)
밴남사당 해금, 송다윤, 해금산조 (Korean Fiddle Haegum Sanjo)
Chulhyungum Sanjo
Sounds of Korea: Geomungo Sanjo

Asie de l'Est