Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 8 mai 2015

Les Inuits, musiques natives et modernes

Habitant le Grand Nord depuis des millénaires, les différents peuples Inuits se sont adaptés aux rudes conditions de la région. Ils sont aujourd’hui environ 150 000 répartis entre le Canada, le Groenland et les Etats-Unis. Les instruments sont plutôt rares à cause de l’absence de bois mais des tambours sont souvent utilisés, joués en solo ou en groupe.

La musique est essentiellement vocale et assez particulière: le chant ou katajjaq se base sur des sons gutturaux qui viennent du fond de la gorge, incluant les bruits des inspirations et expirations. Il se fait par deux, en se tenant les bras, face à face. Les mélodies ont moins d’importance que le jeu des sons entre les deux protagonistes. Souvent cette joute vocale se termine en rires.

Ces traditions vocales sont longtemps restées fonctionnelles mais le contact avec d’autres populations, notamment les marins d’Ecosse et d’Irlande, et l’apparition des disques et de la radio a transformé les musiques. Country, rock et électronique ont influencé les musiciens et des artistes comme Tanya Tagaq (qui a participé à un album de Björk) proposent des albums très contemporains.

Alacie Tullaugaq & Lucy Amarualik Qimmirulapik – katajjaq traditionnel
Tanya Tagaq – Caribou (reprise des Pixies)

Amérique du Nord