Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 27 mars 2015

Musique des chasseurs

Au Mali (mais également dans les pays voisins), chez les peuples mandingue, bambara ou peul, les sociétés de chasseurs ont un rôle très important dans la communauté. Elles sont encore très présentes aujourd’hui malgré la raréfaction du gibier. Probablement à l’origine de la musique des griots, ces chasseurs ont toujours été les gardiens des villages et les guérisseurs. Accompagnés de harpe-luths (simbi, bolon ou donso ngoni – nom qui diffère selon les endroits), ils chantent les histoires épiques des ancêtres et donnent des conseils. Ils sont les intermédiaires entre les humains et les esprits de la savane ou de la forêt. Sibiri Samaké est assez populaire mais aujourd’hui, c’est surtout Yoro Sidibe qui est la star locale dans la région du Wassoulou.

Sekouba Traore, donso ngoni

Afrique de l'Ouest