Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Musiques actuelles – entre tradition et modernité

Harald Haugaard au Festival de Rudolstadt en 2016 - photo: Harald Krichel

Les musiques traditionnelles ont connu une renaissance dans les années 1970, au moment où le folk anglo-américain est arrivé au Danemark. De nombreux musiciens et chanteurs se sont lancés dans cette voie mais quelques-uns se sont également inspirés du passé et des traditions locales. Des groupes comme Lang Linken ou Jydsk På Næsen se sont formés à cette époque, tandis que les années 1980 ont vu la création de Jæ’ Sweevers, Rasmus, Spælimenninir et Baldrian, ou encore le Lars Lilholt Band qui est de tendance plus pop-rock.

 

A partir des années 1990, de nouveaux groupes ont vu le jour grâce à l’impulsion de deux institutions: le Conseil du Folk Danois fondé en 1994 et la création d’un cours de musique traditionnelle à l’Académie Carl Nielsen en 1998. Il y a eu des formations acoustiques – Baltinget, Kætter Fvartet, Phønix, Danish Dia Delight, Dug… – mais aussi plus jazz ou plus électroniques, comme Sorten Muld qui propose un mélange de ballades médiévales et de techno. Ce groupe, influencé par Hedningarna et Massive Attack, a connu un succès immense. Il faut également citer Kristine Heebøll, violoniste qui a joué en solo et dans diverses formations ainsi que Harald Haugaard, également violoniste, qui a fait partie de nombreux groupes et qui a beaucoup tourné avec le guitariste Morten Alfred Høirup. Le duo a été entre 1998 et 2009 l’ambassadeur des musiques danoises à l’étranger, jouant dans de nombreux festivals et salles de concerts.

 

Certains de ces musiciens sont toujours actifs aujourd’hui et ils ont été rejoints par une nouvelle génération dans les années 2000: Trio Mio, Basco, Instinkt, Afenginn, Valravn… qui prennent des directions fort différentes, allant d’une musique fort proche de la tradition, menée par les violons, à de l’électronique ou de la chamber pop.

 

Le répertoire est essentiellement instrumental, basé sur les danses anciennes, mais il existe aujourd’hui également quelques chanteuses qui se sont penchées sur les ballades et autres morceaux chantés du passé: Karen Mose Norgaard, Helene Blum, Louise Støjberg de Zenobia, Anna Katrin Egilstrød de Valravn. Les ballades médiévales forment le cœur du répertoire, parlant d’amour et de violence, introduisant parfois des éléments magiques.

 

Aujourd’hui, le Danemark connaît une scène musicale florissante, très variée, allant de la tradition la plus pure à des expressions bien plus mélangées, touchant au jazz, au rock et à l’électronique. Un label en particulier, Go’ Danish Folk Music s’attache à publier les disques de ces jeunes artistes qui ont malgré tout du mal à intéresser un public non danois. (ASDS)

Marsj nr 13 - (fra Rasmus Storm - Dansk spillemandsmusik 1760)
Folk group Lang Linken - Denmark Small concert on Old instruments
Phønix - Den Store Mand
Haugaard & Hoirup at Seattle Folklife
Helene Blum og Harald Haugaard
Rigsspillemand Kristine Heebøll - "Vals Baglæns"
VALRAVN - Kelling - (2010)
Afenginn - Lux & Kostbar (live at Ulmer Zelt Festival, 2014)
"The Way of All Flesh" - Official Music Video by Basco

Europe du Nord