Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Musiques de mariages, musiques de fêtes et leur évolution vers le jazz

Le mariage est un moment important dans la vie, un rite de passage, et chaque temps de la cérémonie est accompagné de musique. Les chants sont très tristes et émouvants la nuit précédant la fête, lorsque la mariée va quitter sa maison et ses parents mais le lendemain, après le repas, la musique devient joyeuse et accompagne les danses. Les petits groupes de musiciens étaient dans le passé composés d’accordéon, guitare, clarinette et percussions mais aussi plus récemment d’un synthétiseur. Très souvent, il s’agit de musiciens professionnels, des tsiganes. Depuis les années 1980, cette musique de mariage est devenue un phénomène à part entière. Les groupes n’étaient pas contrôlés par l’état et pouvaient librement expérimenter avec l’instrumentation et la musique. Ils combinaient des instruments traditionnels comme la gaida ou le kaval avec accordéons, clarinettes, saxophones mais aussi guitares électriques, synthétiseurs et batteries. Leur musique est énergique, très technique, extrêmement rapide et très inventive. Le clarinettiste d’origine tsigane Ivo Papasov mène un de ces groupes. Originaire d’une famille turcophone de Thrace, il a créé un style mêlant les influences orientales et bulgares, les mélangeant également à du jazz. (ASDS)

Traditional Bulgarian Wedding Spectacle
Yuri Yunakov's Wedding Ensemble
Ivo Papasov on Nightmusic
Martin Lubenov's Jazzta Prasta @ Akkordeonfestival Wien 2015

Europe de l'Est