Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Musiques des Inuit, la préservation de la tradition

Certaines traditions des Inuits ont disparu au contact des populations européennes mais d’autres ont été préservées, notamment dans le nord et le nord-est de l’île. Ce peuple partage la même culture que les Inuits du Canada, d’Alaska et de certaines parties de Sibérie. Leur musique est essentiellement chantée et jouée sur des tambours dont le cadre en bois est recouvert d’une vessie d’ours. Ceux-ci étaient sortis lors de grandes célébrations ou de rassemblements mais étaient également utilisés dans des contextes plus privés. Ils ont longtemps été les instruments des chamanes qui par leurs chants invoquaient les esprits pour apporter de la chance dans la chasse. Ils étaient aussi utilisés dans des duels de chant et de danse dans lesquels l’interprète qui fait le plus rire le public est nommé gagnant. Ces chants à tambour étaient essentiels pour la cohésion sociale et permettaient l’expression des sentiments personnels. Enfin, il existe des chants personnels, nommés pisiq, interprétés dans la sphère intime et racontant la vie quotidienne. Ils sont l’équivalent du joik des Sami ou peuple du nord de la Scandinavie. Toutes ces traditions sont cependant en voie de disparition, les jeunes préférant des musiques plus modernes pour s’exprimer.

Inuit Drum Dance in Kulusuk, Greenland
Drude Aviaja Becky Larsen - Drum dance from East Greenland

Amérique du Nord