Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Musiques modernes et héritage des musiques traditionnelles

Jovens Do Prenda - Merengue 73

La population angolaise est principalement de culture bantoue, à l’exception de quelques communautés khoisan dans le sud du pays. Tshokwe, Lunda et Mbundu sont quelques-unes des ethnies principales. De nombreuses traces de rythmes et chants traditionnels sont présentes dans les différentes évolutions des musiques urbaines. Elles proviennent de chants féminins traditionnels, chants funèbres, lamentations et chroniques sociales. Ils sont souvent nostalgiques, voire tristes et ont en eux quelque chose de la saudade portugaise. On en retrouve l’essence même chez la plupart des chanteurs angolais de ces cinquante dernières années.

 

De même, de nombreux rythmes ont percolé à travers les musiques modernes angolaises du 20e siècle avant et après la décolonisation. Le kazukuta et le masemba ont été adaptés par le musicien Liceu Vieira Dias dès les années 1940. Dans les années 1960, un mélange de danses des Mbundu avec des éléments des contredanses et quadrilles européens a donné naissance au rebita puis au semba.

 

Le rythme semba est devenu une influence majeure de la musique et de la chanson angolaises avant comme après l’indépendance de 1975. Des chanteurs comme Bonga et Mario Rui Silva ont énormément travaillé sur cette base, tout en conservant de nombreuses autres influences parmi lesquelles le Brésil fut souvent très présent. Divers groupes des années 1970, comme l’Orquesta os Jovens do Prenda, ont continué à jouer sur ce va-et-vient entre semba angolais et samba brésilienne.

 

Le semba se verra plus tard détrôné par un nouveau style, le kizomba. Portant le même nom qu’un style traditionnel plus ancien, il n’a toutefois que peu de rapport avec lui et a évolué dans les années 1980 sous l’influence du zouk des Antilles, très populaire auprès des jeunes. Paulo Flores, Eduardo Paim, Filipe Mukenga et Carlos Burity en sont les représentants les plus célèbres. (BD)

Os Jovens do Prenda-Makota Mami
Jovens do prenda - Ilha virgem
ELIAS DIA KIMUEZO - Chamavo
Crucifixo - Irmaos Kafala
Carlos Burity Ojala Yeya
Filipe Mukenga - Ndilokewa | Conversas ao Sul | RTP África
Lulendo -« MWINDA » (Clip officiel)

Afrique centrale