Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

New weird Russia – scènes alternatives

Lucidvox

La scène musicale contemporaine en Russie est extrêmement protéiforme : pop, rock et heavy metal côtoient hip-hop, reggae et électronique, parmi de multiples autres styles. Cet article n’aborde que le sommet de l’iceberg, citant quelques noms et se limitant à quelques genres. La scène underground est en effet difficile à cerner depuis l’étranger à cause de la taille du pays et du peu de diffusion hors des frontières. Le magazine The Quietus a tenté de rassembler une série de ces musiciens dans des articles intitulés « New weird Russia », nom qui est de plus en plus repris par d’autres médias pour désigner ces artistes très différents mais toujours très alternatifs. Différentes plateformes locales de style Facebook ont rassemblé des groupes de personnes intéressées par ces nouvelles musiques, de VK (VKontakte) à Afisha. Cette dernière a en effet fait grandir l’intérêt dans des formations alternatives russes, chantant en russe plutôt qu’en anglais, et souvent adeptes du DIY, le do it yourself. Spasibo and ГШ / Glintshake sont deux groupes récents dans cette lignée. ГШ / Glintshake, formé à Kazan en 2012, est aujourd’hui basé à Moscou où ils jouent une musique post-punk frénétique décrivant la vie quotidienne dans la ville et dans la Russie actuelle. Spasibo est également un groupe moscovite avec deux batteries, dont la musique peut être décrite comme de l’indie-rock avec des éléments de guitare surf et de Krautrock. A Saint-Pétersbourg, il faut noter le groupe Shortparis, d’origine sibérienne, qui produit une musique alternative et expérimentale, un peu arty, aux sonorités dark wave et électroniques.

 

En dehors de ces deux grandes métropoles, dans les petites villes de province, les scènes sont bien plus éparpillées, le public plus limité, les salles de concerts ou labels moins développés, et les conditions sociales et économiques sont souvent ressenties comme une limite – d’ailleurs beaucoup d’artistes préfèrent quitter leur région natale pour trouver le succès à Moscou ou à Saint-Pétersbourg. Et pourtant, ces territoires plus reculées regorgent de groupes qui jouent une musique sans concessions, avec les moyens du bord. Le punk par exemple se retrouve un peu partout, de Bryansk (Kick Chill) à Iakoutsk (Katiny Slezki).

 

Il y a également partout dans le pays une résurgence de groupes qui pourraient être qualifiés d’ethno-folk, de folk médiéval ou d’ethno-électronique. Vedan Kolod, un groupe de Sibérie, s’inspire de la culture musicale de la Russie médiévale, mélangeant parties instrumentales et traditions vocales. Leur répertoire inclut des chansons en vieux russe, des traditionnels (chamaniques) de Sibérie et des légendes païennes de la Russie européenne. De même, Lucidvox, dont le disque est sorti internationalement sur le label allemand Glitterbeat, propose une musique mélangeant éléments ethniques – les polyphonies vocales russes traditionnelles – et musique rock et électronique, dans un esprit shoegaze. Originaire de Kostroma, au nord-est de Moscou, Rabor compose une musique s’inspirant des instruments traditionnels qui étaient utilisés dans les villages et joue des thèmes traditionnels tout en les mêlant d’électronique. (ASDS)

ГШ / GLINTSHAKE - Что-то случится
ГШ (Glintshake) — Получеловек
Spasibo - Супергерой
Spasibo - Giraffe / Superhero | Audiotree Worldwide
Shortparis - Страшно
Kick Chill - Грохот
Katiny Slezki — Хэйт Баба — 3.12
Vedan Kolod - Игра первая
Lucidvox - Странствия
Lucidvox — Videnie / Dym (Видение / Дым)
Рабо́р — До Вечерней Звезды

Europe de l'Est