Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

La Finlande

Contrée nordique coincée entre la Norvège et la Russie, s’étendant au nord jusqu’au Cercle Arctique et baignée au sud par la mer Baltique, la Finlande est un grand pays couvert de forêts, fleuves,  lacs et taïga. Le climat est rude, les hivers interminables tandis que l’été, le soleil ne se couche jamais. Ces conditions ont une influence sur l’état d’esprit du peuple et sa culture, oscillant entre dépression et autodérision. La Finlande ne fait pas partie de la Scandinavie, elle est une sorte d’entre deux entre l’est et l’ouest, entre le géant russe et l’Europe. Et si économiquement et politiquement le pays est plus tourné vers l’ouest, il est plutôt de tradition baltique. Le pays a toujours été convoité: il a vécu sous la domination suédoise du 12e siècle jusqu’en 1809 avant de se retrouver opposé à la Russie qui occupera le territoire jusqu’en 1917. Une courte période d’indépendance s’ensuit, troublée en 1939 par une nouvelle invasion russe. Tentant de récupérer la Carélie et la Laponie, la Finlande s’allie avec l’Allemagne et devra à l’issue de la guerre payer une lourde dette de guerre, sans jamais regagner ces territoires perdus. Aujourd’hui, c’est une république stable, à la pointe de la technologie et la qualité de vie est exceptionnelle, notamment en ce qui concerne le droit des femmes.

En dehors de la musique des Sames qui vivent dans l’extrême nord, en Laponie, il y a deux traditions musicales principales: celle lié aux légendes du Kalevala et celle de la musique à danser pelimanni. Outre les musiciens traditionnels, il y a de nombreux artistes qui, depuis les années 1980, ont élargi leurs horizons, mêlant la tradition à des musiques plus actuelles, du rock, de l’expérimentation, de la musique classique minimaliste, non sans une bonne dose d’humour qui se retrouve également dans les films d’Aki Kaurismäki.


Europe du Nord