Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

La Jordanie

Petra, une photo de Jorge Fernandez Salas (via Unsplash)

 

Le royaume hachémite de Jordanie est un pays d’Asie occidentale, entouré au nord par la Syrie, à l’est par l’Irak, au sud par l’Arabie Saoudite et à l’ouest par la Cisjordanie et Israël, avec lesquels le Jourdain et la Mer morte constituent une frontière naturelle. Sa capitale est Amman, où vit la moitié de la population, et il est principalement composé d’un plateau désertique à l’est, et d’une région montagneuse à l’ouest.

 

De nombreuses civilisations de l’Antiquité se sont succédées sur son territoire, parmi lesquelles entre autres celles des Ammonites, des Moabites, des Akkadiens, des Assyriens, des Babyloniens, ou encore des Perses. Les Macédoniens d’Alexandre le Grand en ont ensuite fait la conquête, suivis par les Romains, les Byzantins et les Ottomans. Lors du démantèlement de l’empire Ottoman, après la Première Guerre mondiale, le pays passe sous mandat britannique au sein d’un ensemble territorial appelé Palestine, puis obtient son indépendance en 1946. Le pays est aujourd’hui dirigé par un régime autoritaire, à la tête duquel se trouve depuis 1999 le roi Abdallah II.

 

La Jordanie comporte de nombreux vestiges archéologiques dont le plus connu est sans doute la ville de Pétra, cité de la civilisation nabatéenne, taillée dans le roc. Carrefour commercial crucial en son temps, l’alphabet arabe y serait né.

 

Le pays est de langue et de culture arabe. Sa musique est principalement liée à celle de ses divers voisins, syriens, irakiens, palestiniens, égyptiens et israéliens. Elle est également fortement marquée par les traditions bédouines. (BD)


Proche-Orient