Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

La Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande – photo de Beata Szparagowska

 

Située au sud-ouest de l’Océan Pacifique, à 2000 kilomètres de l’Australie, la Nouvelle-Zélande, ou Aotearoa en Maori, est composé de deux îles principales et d’environ 600 îles beaucoup plus petites. Le territoire est un des derniers au monde à avoir été occupé par les hommes : ils y sont arrivés entre 1250 et 1300, venant depuis l’est de la Polynésie et formant une nouvelle société et culture connue sous le nom de « maori » ; l’explorateur hollandais Abel Tasman découvre la région en 1642. Cet isolement a contribué au développement d’une flore et d’une faune très riches et très différentes  des autres continents et pays. Colonie britannique depuis 1841, le pays gagne son indépendance en 1907 tout en restant un dominion, puis acquiert la pleine souveraineté en 1947 mais reste sous l’autorité monarchique de la reine Élisabeth II et fait partie du Commonwealth. Les liens avec la Royaume-Uni sont donc toujours très forts.

Le pays est aujourd’hui essentiellement peuplé par les descendants des immigrants d’origine européenne mais il existe également une importante minorité maorie, ainsi que des populations polynésienne et asiatique. La culture est un mélange de ces origines, combinant apports britanniques et occidentaux à des traditions du Pacifique. Les musiques sont également influencées par ces diverses traditions. (ASDS)

 

 


Australie et Nouvelle-Zélande