Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

La Turquie

Au carrefour de l’Europe et de l’Asie, la Turquie est un pays qui appartient à deux mondes, un endroit où Occident et Orient se rencontrent. Elle a des frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Iran, l’Irak et la Syrie et est bordée par différentes mers: la mer Noire au nord, la mer Egée à l’ouest et au sud par la mer Méditerranée. Partie européenne et partie asiatique sont séparées par la mer de Marmara, le Bosphore et les Dardanelles.

Des siècles de conquêtes, de commerce et d’immigration ont contribué à la formation d’une culture musicale très riche et très variée. Les Turcs sont à l’origine un peuple d’Asie Centrale et lors de leur migration en Anatolie, ils ont apporté leurs traditions des steppes. L’Empire Ottoman a également apporté un héritage inestimable: il s’étendait jusque Vienne, Venise et l’Algérie d’un côté et jusque Bagdad et le Yémen de l’autre. Il y a cependant toujours eu une scission entre la culture des grandes villes de l’Empire Ottoman et la culture rurale de l’Anatolie.

En 1923, Mustafa Kemal (Atatürk) fonde une nouvelle Turquie décidément centrée vers l’Occident: il sécularise l’état, abolit les lois religieuses, remplace l’écriture arabique par l’alphabet latin. Les musiques se modernisent mais gardent cependant les influences des origines diverses. Aujourd’hui encore, la scène musicale est très active, proposant de nombreux exemples de fusions entre différents styles et s’ouvrant vers des expressions contemporaines comme le hip hop ou l’électronique.


Proche-Orient