Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Les Bermudes

Danseurs de gombey – photo du Department of Communication and Information, Bermuda Government

 

Territoire d’outre-mer britannique, l’archipel des Bermudes est situé dans la partie nord l’Océan Atlantique, à la même latitude que Madère, et à un peu de plus de 1000 kilomètres des côtes américaines. Il est composé d’une île principale qui est reliée à huit autres grandes îles par des ponts, ainsi que d’une multitude d’îlots. Découverte par le navigateur espagnol Juan de Bermúdez en 1515, il a été colonisé par les Britanniques à partir de 1609. Longtemps isolé dans l’océan, l’archipel était un lieu de ravitaillement en eau potable pour les marins et a très vite hébergé ceux-ci, des corsaires aux baleiniers. Il devient un lieu de tourisme prisé au 20e siècle, avec le développement des bateaux de croisière puis des avions. Son climat subtropical mais aussi son statut de paradis fiscal attire les riches Américains, Canadiens et Anglais, parmi d’autres.

 

La culture locale a été influencée par les diverses populations qui y ont vécu : au 17e siècle s’y rencontrent des populations locales, des Espagnols (venant souvent des Caraïbes), des Anglais, des Irlandais et des Écossais qui imposent la langue anglaise. Par la suite débarquent de nombreux Portugais venant des Açores mais aussi de Madère et des îles du Cap-Vert, ainsi que des esclaves africains et afro-caribéens. Au cours du 20e siècle sont arrivés de nombreux émigrants venant des îles anglophones des Caraïbes. Tous ces peuples ont mélangé leurs cultures, apportant des éléments très divers et transformant des musiques telles le calypso venant de Trinidad ou le goombay des Bahamas, mais conservant également les orchestres de cornemuses originaires de Grande-Bretagne. (ASDS)


Amérique du Nord