Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Les Iles Salomon

Constitué d’une douzaine d’îles principales et de près d’un milliers d’îles plus petites, le double archipel des îles Salomon se situe dans le sud-ouest de l’Océan Pacifique. Il est voisin de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’ouest et Vanuatu au sud-est. Autrefois protectorat britannique, il est indépendant depuis 1978 mais a toutefois conservé la monarchie; le gouvernement est ainsi local mais la reine Elisabeth II d’Angleterre règne toujours officiellement sur le pays. La capitale, Honiara, se trouve sur l’île de Guadalcanal, célèbre pour les violents combats qui y opposèrent les troupes japonaises et américaines durant la guerre du Pacifique.

 

La population des Salomon est en grande majorité mélanésienne, avec quelques minorités ethniques d’origine polynésienne, micronésienne et chinoise. Elle est presque intégralement chrétienne, et se partage entre les églises catholiques et protestantes. Ces églises ont eu des approches différentes de la culture traditionnelle locale, la première tentant de l’assimiler aux rites chrétiens, les évangélistes, méthodistes et autres églises protestantes interdisant au contraire toute référence aux coutumes anciennes, du culte des ancêtres à la musique traditionnelle.

 

En dehors de la pop polynésienne et occidentale, très populaires auprès des jeunes, la musique des îles Salomon a conservé des spécificités traditionnelles comme les ensembles vocaux et les ensembles de flûtes de pan. (BD)


Mélanésie