Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

L’Indonésie

L’Indonésie est un immense archipel de près de 13.700 îles, dont 3000 sont habitées. Il se situe entre la mer de Chine, l’océan Indien et l’océan Pacifique, à cheval sur l’Asie et l’Océanie. C’est le quatrième pays au monde en termes de population avec aujourd’hui 250 millions d’habitants, dont la moitié réside sur l’île de Java, dangereusement surpeuplée. Le pays compte près de 300 groupes ethniques et autant de langues, et cette énorme diversité se reflète dans ses différentes cultures. Le trait d’union entre ces peuples est l’indonésien, lingua franca de tout l’archipel, et la religion musulmane que pratique 90% de la population.

 

Le pays a été marqué par une longue et complexe histoire. La première phase, celle des royaumes hindouistes, a vu une culture se développer sous l’influence de l’Inde, avec qui des échanges commerciaux étaient établis depuis le début de notre ère. Cette période, qui est considérée comme l’âge classique du pays, a débuté au Vème siècle et s’est poursuivie jusqu’à l’arrivée des marchands musulmans qui établissent des comptoirs commerciaux sur les côtes au XVème siècle. Les princes se convertissent alors progressivement à l’islam, suivis de leur peuple.

 

A partir du XVIème siècle, les Européens vont entamer la conquête de l’archipel, les Portugais tout d’abord, chassés ensuite par les Hollandais qui resteront maîtres du pays jusqu’à son indépendance en 1945. Le premier président Sukarno sera renversé en 1965 par le général Suharto qui établira progressivement une dictature militaire qui durera jusqu’à sa démission en 1998 suite à des mouvements populaires de protestation. Le pays connaîtra ensuite une difficile transition vers la démocratie et est maintenant confronté à des problèmes liés à la corruption toujours présente ainsi qu’à la montée de l’islamisme.

 

A l’image de cette histoire mouvementée, la musique indonésienne est extrêmement variée. Les musiques classiques des orchestres de gamelan cohabitent avec des styles traditionnels locaux, tandis que de nombreux genres populaires comme le dangdut et le kroncong ont été influencés par la culture occidentale. Chaque île, chaque région possède sa propre musique, même si certaines ont pu se répandre et être adoptées dans le reste du pays. (BD)


Asie du Sud-Est