Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

L’Ouzbékistan

Samarkand – le Registan, une photo d’Ekrem Canli

 

L’Ouzbékistan est un pays d’Asie centrale, partageant des frontières avec le Kazakhstan au nord, le Kirghizistan au nord-est, le Tadjikistan au sud-est, l’Afghanistan au sud et le Turkménistan au sud-ouest. Au cours de son histoire ancienne, il a été dominé par divers grands empires qui ont apporté différentes influences culturelles : Scythes, Grecs, Parthes, Sassanides… Au 7e siècle, le pays se convertit à l’Islam et des grandes villes comme Samarkand, Khiva et Boukhara émergent comme relais importants sur la route de la soie. Les Mongols déferlent au 13e siècle sur la région, et l’empire timouride, fondé par le guerrier et conquérant Tamerlan, voit le jour au 14e siècle. Divers khanats ou royaumes se partagent la région pendant les siècles suivants, jusqu’à ce que l’Empire russe incorpore graduellement le territoire à partir du 19e siècle. À partir de 1924, l’Ouzbékistan est une des républiques socialistes formant l’Union Soviétique. Depuis 1991, le pays est indépendant.

 

Les peuples d’Asie Centrale peuvent se diviser en deux grands groupes, d’une part les Kazakhs, Turkmènes et Kirghizes qui ont conservé de nombreux traits culturels des nomades et qui perpétuent l’art des bardes, et d’autre part les Ouïgours, Ouzbeks et Tadjiks qui ont une civilisation centrée sur les grandes villes comme Khiva, Samarkand, Kokand, Kachgar, où domine une musique savante liée aux traditions moyen-orientales. Les divers conquérants ont amené une culture sédentaire raffinée mais aussi des éléments du mode de vie nomade ; des traces du chamanisme persistent tout autant que le soufisme. La musique ouzbèke peut donc se diviser en deux catégories principales : les chants des bardes et la musique savante caractérisée par des rythmes et modes assez complexes qui sont rassemblés dans le répertoire des maqâms. Ces traditions sont interprétées lors de concerts mais surtout lors de fêtes et célébrations. (ASDS)


Asie centrale