Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 30 septembre 2015

Soie et bambou, une musique très délicate

Pour les Chinois, l’association de soie et de bambou, d’instruments à cordes et à vent, est la réalisation de l’harmonie en musique. Nommée « sizhu », c’est une musique de chambre délicate et raffinée, souvent jouée de manière informelle dans les maisons de thé, les clubs de musique et les temples du centre et du sud du pays. Il existe cinq traditions régionales importantes, présentant de petites variations de style et de structure. Les instruments utilisés sont en général la flûte dizi, la vièle erhu, les luths pipa et sanxian et la cithare yangqin. La musique est caractérisée par une mélodie douce sur une échelle pentatonique. La plupart de morceaux joués sont constitués d’un air de base auquel les musiciens ajoutent des ornementations et des embellissements pour terminer par un final assez rapide et rythmé.

Ensemble "sizhu", soie et bambou

Asie de l'Est