Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Son, une musique typiquement mexicaine

Tout comme à Cuba, il existe un style de musique nommé « son » ou « sones ». Musique réellement mexicaine, elle trouve ses origines dans la rencontre entre les cultures indigènes, espagnoles et africaines au 18e siècle. Chaque région connait ses propres variantes, tant au niveau de l’interprétation que des instruments, le plus connu étant le style des mariachis. A Veracruz, il est nommé son jarocho et est en général joué par des ensembles composés de petites guitares et d’une harpe. Il a subi de fortes influences africaines. Connu internationalement par le hit La Bamba, il est représenté notamment par Graciana Silva qui a sorti divers enregistrements. Le son huasteco remplace la harpe par un violon et est chanté avec une voix aux nombreux falsettos. Los Camperos de Valle est un groupe reconnu dans ce style très vivant. Le violoniste Juan Reynoso représente quant à lui le style du son calentano, issu de la région de la rivière Balsas à l’ouest du pays. Parmi les autres styles, citons encore le son de arpa grande, joué par des groupes qui comprennent une grande harpe, un ou deux violons et deux guitares, le son abajeño des Indiens Purépecha du Michoacan qui ont un répertoire important de chansons d’amour, les pirekuas, le son istmeño du sud de l’état d’Oaxaca, chanté en zapotèque et espagnol. Tous ces styles sont représentés sur divers enregistrements. (ASDS)

La Negra Graciana - La Guacamaya
Los Camperos de Valles - El gusto
Juan and Neyo Reynoso - Vacilón de Tacámbaro (au Festival of American Fiddle Tunes)
Conjunto de Arpa Grande Arpex

Amérique centrale