Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 31 mars 2015

Traditions instrumentales en solo: le qin

Il existe depuis des siècles une tradition de jeu d’instruments en solo et un répertoire bien établi. C’est une musique intime, jouée sur les cithares qin (ou guqin) et zheng  et au luth pipa. Attribut des lettrés, la cithare sur table qin est l’instrument le plus joué et le plus étudié. Le son des sept cordes en soie est subtil et raffiné et a toujours inspiré les poètes et les peintres. Il est souvent associé au confucianisme mais il y a aussi des liens avec la philosophie taoïste. C’est un art qui a des liens intimes avec la nature et le silence est aussi important que le son. Malgré son extrême simplicité, l’instrument peut produire une grande variété de sonorités. Le jeu qui peut être très ornementé inclut les bruits issus du frottement des cordes, des glissandos et des vibratos. La plupart des pièces pour qin ont été transmises de maître à élève au long de l’histoire.

Lui Pui-Yuen - Flowing Waters (2009)

Asie de l'Est