Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 30 mars 2015

Traditions instrumentales en solo: le sheng

Probablement inventé en Chine au cours du deuxième millénaire avant notre ère, l’orgue à bouche sheng est un des plus anciens instruments encore utilisés aujourd’hui. Sa forme a évolué au cours du temps. Traditionnellement, il se présentait sous forme de couronne qui comprend dix-sept tuyaux en bambou insérés dans un réservoir en bois ou en calebasse. Instrument utilisé lors des sacrifices impériaux, il était également utilisé dans la musique de divertissement des anciens orchestres de cour et de banquet, comme instrument solo et pour accompagner l’opéra.
Pendant la seconde moitié du 20e siècle, le sheng a été transformé et amélioré : le nombre de tuyaux est passé à trente-six ou cinquante-et-un et l’amplification a été rendue possible. Certains artistes actuels comme Xu Chaoming continuent à modifier l’instrument et composent de nouveaux morceaux. Aujourd’hui, les orgues à bouche sont joués dans la musique des processions, dans l’opéra kunqu, dans la musique de chambre et il existe des compositions pour sheng solo.

Hu Tianquan, The Phoenix Soaring into the Sky

Asie de l'Est