Mondorama, une cartographie documentée des musiques du monde

Mis à jour le 30 mars 2015

Traditions vocales: l’opéra

Pour des oreilles occidentales, l’opéra chinois peut sembler déroutant: les sons sont aigus, les percussions semblent aléatoires et l’histoire est très compliquée. Les Chinois en raffolent par contre et du nord au sud, il existe des styles différents, combinant toujours musique, chant, dialogue, pantomime, acrobaties et arts martiaux. Le kunqu est populaire dans le sud. Il s’agit d’une forme plus raffinée et littéraire tandis qu’au nord, l’opéra de Pékin renoue avec une tradition très ancienne, née au 13e siècle, et est beaucoup plus brut. Il s’autorise des scènes de violence et de combats, avec de nombreuses acrobaties. Il existe également différentes traditions de théâtre de marionnettes, notamment à Quanzhou au Fujian. L’accompagnement musical est dirigé et ponctué par les percussions et cymbales. Les autres instruments sont de la famille des vièles, des luths et des vents.

La légende du serpent blanc (extraits d'un spectacle à Angers)

Asie de l'Est