Mondorama

menu

Traditions indo-trinidadiennes : musique hindoustanie et chutney


Travailleurs indo-trinidadiens dansant et chantant (Wikicommons, projet Gutenberg)
Un tiers de la population de Trinité-et-Tobago est constituée d’habitants d’origine sud-asiatique. Ceux-ci possèdent leurs propres traditions qui se sont mêlées à celle des îles.

La population de Trinité-et-Tobago est aujourd’hui constituée d’environ 35% d’habitants qui ont des origines en Asie du Sud. En effet, à partir du milieu du 19e siècle, le colon britannique a recruté des paysans pauvres dans toute l’Inde, plus particulièrement dans les états de Bihar et d’Uttar Pradesh, leur promettant une vie meilleure à l’autre bout du monde. Ils ont été mis au travail dans les plantations mais le labeur était pénible et les conditions miséreuses. Entre 1838 et 1917, presque un demi-million de personnes ont été ainsi engagées.


Très vite, ils ont créé une communauté unie, se soutenant mutuellement et se réconfortant grâce à leur religion d’origine et leur culture hindoustanie. Les musiques et chants indiens, tout particulièrement les chansons traditionnelles interprétées par les femmes ont persisté, formant le socle de leurs cérémonies (mariages, naissances…).


Dans les années 1970, un nouveau style a vu le jour. Nommé « chutney », il mélange les airs indiens issus de la musique classique hindoustanie, des musiques populaires et des chants religieux bhajan et ghazal aux rythmes du calypso et de la soca, ainsi qu’à d’autres styles des îles, créant une fusion indo-afro-trinidadienne. Les paroles des chansons possèdent tout comme le calypso et la soca de nombreux doubles sens et abordent des sujets sociaux et politiques (beaucoup sont écrits lors des élections). Ils peuvent même être très explicites sexuellement, renvoyant aux chants traditionnels interprétés dans le cadre familial lors de mariages. Les rythmes rapides et répétitifs, menés par l’harmonium, les tambours tassa et dholak, et par le dhantal (petite percussion métallique), d’origine indienne, invitent à la danse. Ces instruments traditionnels ont été rejoints par des guitares, synthétiseurs et boîtes à rythmes.


Sundar Popo est le premier artiste qui développé ce style, suivi par de nombreux autres qui ont créé diverses déclinaisons allant du chutney-bhangra au ragga chutney, en passant par le chutney hip hop et le soca bhangra, ou encore le bhangra-wine. Parmi ceux-ci, on peut citer Apache Waria, Drupatee, Rikki Jai et Terry Gajraj. Lors des fêtes de carnaval, ces artistes entrent en compétition avec leurs textes, tout comme les chanteurs de calypso et de soca. (ASDS)

Bhajan

Sundar Popo, Don't Fall in Love

Sundar Popo - Nani Nana

Drupatee Hotter Than Ah Chulha

Rikki Jai & Machel Montano - Mor Tor (Remix) - Chutney Soca

Rikki Jai - BAR MAN

Ravi B – Prescription

Ravi B | Tribute to Sundar Popo (Official Music Video)

MAHARAJA BAGAICHA Terry Gajraj

SPREAD PAL CREW - CHUTNEY BACCHANAL

Rakesh Yankaran - Kaiser Bahar [Official Music Video] (2022 Traditional Chutney Invasion)

Amrita X Apache Waria - Aaj Sanwariya [Official Music Video] (2022 Chutney Remix)


À PointCulture