Mondorama

menu

Musique sacrée – des rites chrétiens ancestraux


Prêtres dansant pour Timkat, une photo de Jean Rebiffé (via flickr, en creative commons)
L'Ethiopie a été évangélisée dès le 4e siècle. Il en résulte une longue traditions de chants religieux.

L’Ethiopie a été évangélisée à partir de 332 par le moine syrien Frumence qui devient le premier évêque de la région. Si au départ les liens avec l’Eglise copte égyptienne étaient assez serrés, ils se sont distendus au fil du temps et les Ethiopiens ont développé une liturgie et une musique propre, loin des influences extérieures. Cette pratique n’a que peu changé depuis quinze siècles et offre un témoignage unique des rites chrétiens ancestraux. Aujourd’hui, un peu plus de la moitié de la population est chrétienne orthodoxe, tout particulièrement dans le nord du pays et les hauts-plateaux qui sont le foyer historique de l’Ethiopie.


La musique religieuse, désignée par le terme zema, a essentiellement été transmise oralement ; la notation des chants sacrés est très difficile vu leur extrême complexité et subtilité. Cette liturgie est chantée à l’unisson sur trois modes pentatoniques et est exécutée en guèze, un ancêtre commun de l’amharique et du tigréen modernes possédant un alphabet particulier. Les pièces sont construites dans la durée et sur un principe de répétition, aux longs et lents mélismes. Le chant évolue cependant, gagnant en intensité, ferveur et chaleur. Pendant les longs offices, les chantres nommés debtera ne sont pas statiques : ils bougent en effet le haut du corps et mettent en mouvement leurs bras en jouant d’un instrument de musique, créant une certaine idée d’une chorégraphie. Les instruments utilisés sont le sistre sanasel (ou tsinatsil), le tambour kabaro et le bâton de prière maqwamiya qui marquent le rythme. (ASDS)

Ethiopie, chant d'entrée

Ethiopian Orthodox Tewahedo Church Christmas Song TTEOTV

Chants et danses de l'Église éthiopienne

Tewahedo Église Éthiopienne Orthodoxe Paris

Ethiopian Orthodox Tewahido Church Kiddasie (Kidase) Full


À PointCulture